Tout d'abord, je voudrais remercier mon amie Stephany pour l'aide et la force qu'elle m'a donné afin de créer ce blog. La pudeur voudra que je garde les mots les plus forts pour elle.

De plus , j'ai une pensée pour Isa et elle saura pourquoi.

Lors de cette nouvelle mutation en 2009, une envie incontrôlable de tout changer est arrivée.

C'est la commode blanche de chez Ikéa qui trônait dans ma chambre qui m'a fait de l'oeil. Afin de ne pas la decevoir, j'ai décidé de prendre des infos sur le net

Et là je suis tombé sur un site génial "Cottage et Patine"dont vous trouverez le lien à droite. La bloggeuse était pleine d'idées et avait commencé comme moi, avec une envie de tout changer.

Je suis allée chez "les briconautes" et je suis passée à l'acte : une sous couche spécial bois et une peinture mat couleur Kraft.

Je me suis attaquée à la commode, bien sûr je n'ai pas de photos d'avant mais la commode existe toujours chez Ikéa.

J'ai passé 2 couches de sous couches en respectant les temps de séchage entre les 2 couches soit 12 heures. J'avais bien entendu enlevé les boutons car je comptais les changer.

Lors de l'ouverture du pot, j'ai découvert la couleur et j'avoue que j'avais peur du rendu sur le meuble mais j'ai tout de même voulu me lancer.

Là aussi, j'ai appliqué 2 couches et j'ai respecté les temps de séchage. J'étais vraiment contente de la couleur c'était ce que j'espèrais. De plus, la qualité de la peinture était au rendez vous.

Une petite visite chez Maisons du Monde et j'ai trouvé les boutons, des coeurs couleur crème pour 1,90 euros l'unité.

Cependant, une petite inquiétude persistait : la résistance de la peinture à l'utilisation quotidienne.

J'ai utilisé du vitrificateur Eleonore déco (conseillé par "Cottage et Patine"). Et depuis rien n'a bougé même avec les quelques coups d'aspirateur.

Voici quelques photos du résultats :

DSC04848

DSC04849